L'open source n'a pas de frontière

ESUP-Portail a choisi d'adopter, dès l'origine, des solutions open source qui avaient cours dans le monde de l'enseignement supérieur, à l'échelle mondiale. Bien lui en a pris.

En matière de coopération, ESUP-Portail s'est tout d'abord rapproché du consortium international Jasig, auquel il doit une part de son socle technologique. Une option open source qui s'est rapidement révélée payante : d'abord parce qu'elle garantit la pérennité des services et leur évolutivité. Ensuite parce qu'elle permet d'optimiser les coûts de développement. Enfin parce qu'elle contribue au rayonnement de la communauté française.

Cette ouverture à l'international a connu une nouvelle étape en 2012, avec la signature du protocole d'accord et de coopération qui lie ESUP-Portail à la Fondation Apereo, entité qui a absorbé les consortiums Jasig et Sakai et qui entend promouvoir les services numériques pour l'ensemble de la communauté académique.

Main dans la main

Apereo est présente dans une vingtaine de pays. Déjà forte d'une centaine d'universités partenaires, cette fondation s'emploie aujourd'hui à mettre en réseau les communautés académiques. C'est dans ce contexte qu'elle s'est rapprochée d'ESUP-Portail et de ses 70 membres, une référence sur la scène nationale et même internationale.

Depuis, un représentant du consortium français siège au sein du board d’Apereo. Ses ingénieurs participent à des working groups communs et une convention récente prévoit le développement de nouveaux moyens coopératifs. Un partenariat actif qui s’est traduit en 2014 par l’organisation conjointe du premier évènement Apereo Europe et ESUP-Days.

"The Apereo Foundation welcomes the close collaboration we have established with our colleagues and co-thinkers in ESUP-Portail. We look forward to working more closely on joint projects to serve the needs of higher education in France and internationally."

Ian Dolphin (Executive Director, Apereo Foundation)

Accéder au site de la Fondation Apereo : www.apereo.org